logo





Il est temps pour la droite de passer au plan B : et le gagnant est… ?


logo

Il est clair que le Penelopegate a donné le coup de grâce à cette candidature inattendue, et dont la campagne démarrait mal.

Boulevard Voltaire, parmi ses nombreuses qualités, a toujours eu, ces dernières années, celle d’avoir eu raison avant les autres. Hollande, c’est fini ? On le disait depuis trois ans. L’illusion Juppé ? Itou. La victoire de Trump ? C’était nous, encore. Dans le cas Fillon, et quelle que soit l’issue de l’enquête, il est clair que le Penelopegate a donné le coup de grâce à cette candidature inattendue, et dont la campagne démarrait mal.

Un sondage Elabe pour Les Échos et Radio Classique vient, d’ailleurs, confirmer ce que tout le monde constate sur le terrain, après la victoire de M. Hamon et les rebondissements de l’affaire Fillon : M. Fillon serait éliminé, perdant 5 points et passant sous la barre des 20 %, devancé par Marine Le Pen et Emmanuel Macron.

Donc, plan B. Et depuis aujourd’hui, une semaine après Boulevard Voltaire, c’est l’organe officiel de la droite – je veux dire Le Figaro – qui se rend à l’évidence et détaille les bruits, les rumeurs et les hypothèses. On a bien vu, aussi, que ceux qui se pressaient autour de lui lors du meeting de dimanche jouaient habilement sur les deux tableaux : si Fillon survit, un espoir leur est permis ; s’il renonce dans les jours qui viennent, ils seront sur la liste des remplaçants. Car il est évident que le remplaçant devra, vu le résultat de la primaire, être Fillon-compatible, capable d’assumer la ligne tranchée à la primaire.

Il devra aussi, par sa personnalité, apporter une surprise, un renouvellement dans ce qui va devenir une campagne éclair.

Il faut que la candidature de remplacement produise un effet de blast susceptible de déstabiliser à gauche et à droite, maintenant que les autres candidats sont connus et, d’une certaine façon, déjà usés.

Parmi les fillonnistes anciens, ni M. Retailleau ni M. Larcher ne sont susceptibles d’apporter ce vent nouveau. M. Baroin, sarkozyste rapidement fillonnisé, non plus. Quant à M. Wauquiez, il s’était montré trop critique de M. Fillon.

Ne reste que Mme Pécresse : fillonniste historique, elle ne le trahit que le temps de la campagne de M. Juppé. Mais cette erreur de parcours pourrait, au contraire, la servir et en faire le symbole des réconciliations et des synthèses.

Née en 1967, de la même génération que Hamon et Marine Le Pen, elle offre un profil en or pour la droite. Elle lui apporterait, enfin, le rajeunissement tant attendu. Femme, elle paraît seule capable de ringardiser la gauche, toujours prompte à faire des leçons et gadgets sur la parité, mais aux abonnés absents quand il faut leur faire une place pour la candidature à la magistrature suprême. Et elle serait aussi une adversaire plus difficile pour Marine Le Pen, trop heureuse d’avoir M. Fillon pour cible.

D’abord, Marine Le Pen ne pourrait plus jouer la carte de la seule femme contre un monde politique exclusivement masculin. Ensuite, Mme Pécresse a ce qu’il faut d’expérience ministérielle pour être crédible, sans être directement responsable, comme MM. Juppé, Sarkozy et Fillon, des erreurs et des trahisons passées de la droite au pouvoir.
Enfin, elle a vaincu un certain Claude Bartolone, symbole d’une gauche hamoniste et qui, si je me souviens bien, avait embauché sa femme comme attachée parlementaire…
Enfin, et peut-être surtout, Mme Pécresse a assumé, en tant que présidente de la région Île-de-France, une partie du programme de la droite libérale et conservatrice sur lequel elle a été élue (suppression des subventions clientélistes, etc.).
Et c’est ce programme que les Français de droite avaient plébiscité en François Fillon.

Face aux ambiguïtés tant économiques que sociétales du Front national, Mme Pécresse présente un profil cohérent et responsable, le seul à même de créer un électrochoc dans le peuple de droite et d’engager une dynamique de victoire.

Alors, la droite ? On se réveille ?


Pascal Célérier
crédit:bvoltaire.fr



Acces aux archives de notre site
Accueil