logo





Fillon bouge encore, mais ça ne sent pas très bon


logo

Macron va permettre à la gauche de conserver le pouvoir, c’est de plus en plus probable…

Malgré le ton très combatif de son intervention, les mots très durs qu’il a employés pour qualifier l’acharnement dont il est l’objet et le fait qu’il ait déclaré « qu’[il] ne se [retirerait] pas », François Fillon est au bord du vide… L’affaire Fillon court maintenant depuis près d’un mois et la cabale médiatique, après être un peu retombée faute de matière, enfle à nouveau !

Fillon a été convoqué par les juges comme témoin… Et Guaino, interrogé quelques heures avant l’intervention de celui-ci sur BFM, déclarait : « François Fillon ne peut plus faire campagne. »

Certains voyaient d’un œil circonspect la tenue de cette conférence de presse consécutive à l’annulation, au dernier moment, de sa visite au Salon de l’agriculture – étape obligatoire pour tout candidat à l’élection présidentielle qui se respecte !

Fillon a-t-il encore les moyens de se présenter devant les Français, le 26 avril prochain ? Fillon est-il encore capable d’assumer l’image d’un redresseur honnête et exigeant de la France alors qu’il est, lui-même, embourbé dans toute une série d’affaires remettant en cause sa légitimité et, surtout, sa crédibilité ?

Mais qui d’autre envoyer au casse-pipe ? Peu en ont la carrure. Wauquiez, Baroin ne sont pas des hommes rassembleurs et en qui les Français ont confiance…
Quoi qu’on en dise, les électeurs ont besoin d’être rassurés par un personnage déjà connu du grand public, sûr de lui et apaisant. Juppé, alors ?
Trop porté sur sa gauche pour séduire l’ensemble de l’électorat de la droite.

Trop de compromis en perspective, ce qui ne séduit plus l’électorat. Alors, que faire ?
Le danger est réel de voir une montée en puissance de Macron.

Le désastre serait, dès lors, de tomber dans le piège de l’alliance républicaine contre « l’extrême droite » de Marine Le Pen…
Elle est la seule qui puisse nous éviter l’élection d’un ultra-mondialiste forcené à la tête de notre pays.

Il faut en finir avec ce fameux cordon sanitaire, les sondages sont ce qu’ils sont mais ils montrent une tendance qu’il faut prendre en compte : la majorité des Français sont en accord avec Marine Le Pen sur les questions de souveraineté, d’immigration et d’identité.
Il ne faut donc pas s’arrêter à l’image que la presse « mainstream » donne du parti et de la candidate !
Bien sûr, le programme économique n’est pas parfait, bien sûr, il y a aussi des renoncements…
Mais sur les questions fondamentales, le Front national est présent et reste le seul à oser les réformes radicales et à parler des vrais sujets.

Fillon est-il mort ? Peut-être pas…
En tout cas, il est agonisant… et Macron en sortira grandi, c’est certain.

Macron va permettre à la gauche de conserver le pouvoir, c’est de plus en plus probable…

L’union des droites, encore utopique pour les uns, est pourtant nécessaire si nous voulons redresser le pays.
Nous ne gagnerons pas si nous ne sommes pas unis, si une partie de la droite se range dans le camp du système par peur de l’extrême… par un « sursaut républicain » hypocrite et destructeur.


Nicolas Pécari
crédit:bvoltaire.fr



Acces aux archives de notre site
Accueil