logo

COMMUNIQUE DU RNFAA :
MOBILISATION POUR LES LEGISLATIVES



logo




Les résultats du scrutin présidentiel 2012 qui s'affichèrent sur tous les écrans de télévision, le 6 mai à 20 heures, reflétèrent la réponse inéluctable quant à la conduite du radeau France, sabordé de toutes parts par son équipage.

Pour autant, rien n'est résolu. Les multiples drapeaux étrangers qui ont illustré la liesse nationale, autour de la colonne de la Bastille, le soir du 6 mai et les provocations délibérées aux forces de police par les citoyens assurés de constituer l'avenir de notre pays, sont de nature à attendre, du nouvel entrant à l'Élysée, une politique innovante garante du rassemblement serein des populations. Les législatives de JUIN 2012 sont bien la seule chance de sauver l'Avenir de la France.

Mais il apparaît que les élus UMP, responsables du désastre n'ont rien appris. Saboté de l'intérieur, le radeau de la méduse ne pouvait aller qu’à l'échouage. Pour être clair, l'UMP n'aura jamais été qu'un rassemblement circonstanciel d'intérêts divers, voir opposés.

Les mandarins gaullistes attendaient la "dépression" du Président pour se précipiter sur la présidence de la France.

Michèle Alliot-Marie, sabordée en Tunisie par des préoccupations politico-financières a, précipitamment, quitté la scène ; Alain Juppé, remis en orbite, s'est imposé le supplice de ne pas apparaître dans les starting blocks, sans pouvoir étouffer son ambition ; Jean-Pierre Raffarin piaffait au pesage ; Jean louis Debré espérait du ciel, un signe ; les quadras gaullistes :J.F Coppé et François Baroin jouaient du coude le prochain classement et, de toute évidence, un nouveau quinquennat de Sarkozy repoussait l'alternance PS en 2017.

Idem pour Xavier Bertrand. Fillon, formaté à l'effacement, a stratégiquement jeté son dévolu sur Paris malgré le risque avéré d'un conflit avec Rachida Dati, pourtant chargée d'une tâche ingrate.

C'est dire que l'UMP est menacée d'implosion, la guerre des chefs est en place et les querelles intestines d'ores et déjà ouvertes.

Il serait vain d'attendre une quelconque cohérence parlementaire de cette batterie de dindons, élevés au rang d'aigles par une constitution bâtie dans le but de fournir, au pouvoir absolu du Président de la République, un alibi démocratique.

Ø L'UMP a perdu, en cinq ans, la plupart des grandes villes, la quasi-totalité des régions, des départements, le Sénat (qui disposait d'une majorité de droite) et, hier, la présidence de la République.

Ø L'UMP a conduit la France au creux d'une dette abyssale, elle a assisté, béate, aux délocalisations, elle a grevé la classe moyenne et ouvrière d'impôts sur tout, elle a promis trop pour ne rien réaliser de l'essentiel, elle a laissé dériver l'égalité républicaine, la laïcité, notre culture nationale et les valeurs morales.

ØL'UMP n'a rassemblé que le ventre mou d'une droite énuclée, sans conviction autre que l'arrivisme politique à tout prix.

Devant son incapacité à être la seule force républicaine de droite, l’UMP préfère brûler la France et demander à ses électeurs d'envoyer un élu PS de plus au 2ème tour. La folie suicidaire de l’UMP la conduit à soutenir le PS plutôt qu'un FN éligible de Droite.

"Opposition" à l'Assemblée nationale, Les élus UMP n'auront pour objectif que leur réélection. Comment l’UMP et ses candidats osent-ils déclarer « NI négociation NI désistement au second tour de juin 2012 pour un candidat national de droite en position éligible » sans saboter l’opposition et les intérêts de la France à l’Assemblée Nationale ?

AINSI, L’UMP SABOTE LA SEULE CHANCE POSSIBLE DE SAUVER LA FRANCE ET DE SAUVER NOS INTÉRÊTS.

Il serait catastrophique que la Gauche dispose de tous les pouvoirs
à tous les échelons territoriaux de la République
.

par Fred ARTZ
Publié par legaulois.info
Vers le dossier RNFAA
Vers les dernieres pages
Retour à l'Accueil